Abri de piscine hors sol : les critères de choix

Abri de piscine

L’installation d’un abri de piscine présente de multiples avantages. En termes de sécurité, il représente un bouclier fiable contre les risques d’accidents domestiques et de noyade. Il est particulièrement important pour les ménages avec de jeunes enfants. L’abri de piscine permet également de maintenir l’eau plus propre. Il empêche les feuilles et autres impuretés de tomber dans la piscine.

Il s’agit d’une solution de protection qui simplifie considérablement l’entretien de la piscine et permet de gagner du temps au quotidien.

De plus, l’abri de piscine permet de maintenir et de préserver la température de l’eau. Il est idéal pour profiter d’une eau à une température optimale, quelle que soit la saison. Découvrez dans ce guide les critères à prendre en compte pour choisir un abri de piscine hors sol et pouvoir profiter d’un excellent confort de baignade plus longtemps dans l’année.

 La Hauteur de l’abri !

L’installation d’un abri de piscine est une excellente solution pour profiter plus longtemps de la saison. En effet, cette structure va maintenir et augmenter, grâce à l’effet de serre, la température de l’eau de la piscine. Vous ferez donc des économies sur les dépenses liées au chauffage de l’eau. Pour trouver un abri de piscine, vous devrez vous rendre dans un magasin spécialisé. Cependant, il est possible que les modèles disponibles dans les magasins physiques ne vous conviennent pas. Pour gagner du temps dans votre recherche et aussi pour avoir une grande variété de modèles à votre disposition, il vous est conseillé de faire vos recherches en ligne. Sur internet, les sites spécialisés dans ce domaine ne manquent pas, à l’instar d’abrideal.com. Toutefois, au moment de faire votre choix, vous devez prendre en compte certains critères importants. Pour commencer, considérez la hauteur de l’abri. Vous pouvez distinguer les abris hauts et les abris bas. Les abris hauts sont idéaux si vous souhaitez utiliser votre piscine sans avoir à retirer l’abri. Les abris bas ne font qu’un mètre de haut. Par rapport aux abris hauts, ils ont l’avantage d’être peu coûteux. Ils sont faciles à installer et ne nécessitent pas de travaux supplémentaires.

Le mode d’ouverture !

En plus de la hauteur, le mode d’ouverture doit également être pris en compte lors du choix de votre abri piscine hors sol. Si vous optez pour un abri de piscine haut, vous accéderez à votre piscine par une porte d’entrée. En revanche, si vous choisissez un abri de piscine bas, vous disposez d’une grande variété de systèmes d’ouverture. Parmi les modes d’ouverture les plus courants, vous pouvez trouver l’abri amovible. Il s’agit d’éléments légers placés sur la piscine à l’aide de fixations spéciales. Pour accéder à la piscine, vous devez retirer ces éléments. Vous pouvez également trouver la couverture coulissante. Elle est constituée d’éléments coulissants sur des rails qui vous permettent d’ouvrir ou de fermer votre piscine. On trouve aussi l’abri télescopique, un mode d’ouverture très confortable. Il est composé d’éléments coulissants qui s’installent à une extrémité de la piscine, l’un sur l’autre. Vous pouvez aussi trouver l’abri relevable, qui se compose d’arceaux ou de panneaux plats articulés. Pour accéder à la piscine, il suffit de soulever ces éléments, puis de les rabattre pour fermer la piscine.

Le prix d’un abri de piscine varie d’un modèle à l’autre en fonction du type de structure. Quel que soit votre choix, veillez à opter pour une structure et un système d’ouverture qui soient pratiques et sûrs.

Les matériaux de construction !

Lorsque vous choisissez un abri piscine,  n’oubliez pas de prendre en compte les matériaux. Les matériaux utilisés pour construire l’abri déterminent sa durabilité, son esthétique et sa qualité. Dans le cas d’un abri haut, vous pouvez avoir une structure en bois, en aluminium ou en acier. Le bois est idéal pour ses qualités esthétiques et isolantes. L’acier inoxydable est excellent pour sa résistance à la corrosion et à l’humidité et pour sa facilité d’entretien. En ce qui concerne les panneaux, vous avez le choix entre le verre et le plexiglas. Le plexiglas est beaucoup plus idéal en raison de sa légèreté.

Dans le cas d’un abri bas, les matériaux sont beaucoup plus variés. L’abri peut être réalisé en plexiglas, en PVC ou en polycarbonate. Vous pouvez également utiliser des couvertures en plastique ou des matériaux textiles imperméabilisés. C’est notamment le cas de certains abris enroulables et abris amovibles. Tous ces matériaux nécessitent très peu d’entretien et ont une longue durée de vie.

Le respect de la réglementation !

Avant d’installer votre abri de piscine, vous devez tenir compte des normes et de la réglementation. Les abris piscine hauts doivent être conformes à la législation en vigueur. Étant fixes, ces structures sont en effet considérées comme de véritables constructions. Si votre abri de piscine a une hauteur inférieure à 1,8 m, vous devez faire une déclaration à la mairie. Vous obtiendrez alors une autorisation pour l’installation. En revanche, si votre abri couvre une surface de plus de 10 mètres carrés ou si sa hauteur dépasse 1,8 m, vous devez obtenir un permis de construire.

Par ailleurs, assurez-vous que votre abri de piscine répond à la norme NF P90-309. La charge minimale supportée par la structure, la résistance au vent et aux intempéries, la sécurité pour les enfants sont incluses dans cette norme. Normalement, les fabricants ne devraient proposer que des couvertures conformes à cette norme. 

Les équipements de spa, une nécessité pour votre bien-être
Comment traiter l’eau de votre piscine avec du chlore ?