Piscine bois en kit : comment ça marche ?

Comparée à une piscine en béton ou une piscine en coque, la piscine bois en kit est beaucoup plus pratique et facile à installer. De plus, vous n’êtes pas obligé de dépenser une fortune pour avoir une jolie piscine dans votre jardin. Ce n’est pas étonnant si le nombre de foyers qui optent pour ce type de piscine augmente régulièrement. Quoi qu’il en soit, il est toujours nécessaire de bien connaître les différentes caractéristiques de chaque modèle pour savoir s’il peut répondre exactement à votre besoin.

Pourquoi choisir une piscine bois en kit ?

Une piscine bois en kit a tout pour plaire. À la fois design et tendance, il s’agit d’une meilleure alternative pour créer un espace chaleureux et naturel dans votre jardin. Il faut reconnaître que le mélange entre bois et verdure procure une sensation unique. Il n’y a rien de tel pour se détendre pendant un après-midi ensoleillé ou durant le week-end en bonne compagnie.

Un autre avantage, c’est qu’en optant pour un bassin en bois, vous pouvez adapter facilement la piscine aux configurations de votre terrain. Vous avez par exemple le choix entre une piscine en bois hors-sol, semi-enterrée ou enterrée. Sachez que les piscines hors-sol sont très appréciées grâce à leurs résistances aux intempéries ainsi qu’aux secousses. De plus, l’installation ne requiert pas d’importants travaux. Ce qui vous fera gagner du temps tout en économisant votre budget. En outre, une piscine bois en kit est souvent proposée avec des équipements très innovants comme un éclairage LED, une lame d’eau ou encore du volet immergé.

Les critères de choix d’une piscine bois en kit

La qualité du bois est un critère crucial lorsqu’il s’agit de choisir une piscine bois en kit. On recommande surtout les bois certifiés de classe 4 ou 5. Ces derniers peuvent résister à des températures extrêmes, à l’humidité, aux insectes et moisissures. Ils sont très résistants avec une durée de vie pouvant aller jusqu’à 20 ans en moyenne, voire plus. Parmi les autres critères à considérer, vous avez le type de pose, la forme du bassin et le traitement du bois. Pour ce dernier, précisons que le bois à utiliser peut être imputrescible comme certains bois exotiques, mais il peut nécessiter également un traitement avant utilisation. C’est le cas notamment des bois classiques.

Comment s’effectue l’installation ?

Le montage s’effectue généralement sur un sol plat pour une meilleure stabilité. Ensuite, on doit le recouvrir avec de la chape de béton ou avec du sable. Le kit comprend généralement une bâche de protection, des panneaux, un liner, un système de filtration ainsi que divers accessoires comme des margelles et une échelle. L’assemblage des panneaux s’effectue à l’aide des tiges ou des boulons. L’installation des modèles semi-enterrés ou enterrés est un peu complexe, car elle nécessite un terrassement. Néanmoins, la notice d’installation devrait vous aider à réaliser le montage sans problèmes.

N’oubliez pas que la piscine en bois doit être entretenue afin de garantir sa pérennité. Vous devez le protéger contre les microbes, le soleil et l’eau. Une séance annuelle de vernissage est fortement recommandée.

Astuces pour protéger son intérieur du vis-à-vis
Piscine hors sol : les principaux avantages